Pêche à la daurade royale, techniques et conseils

Vents froids, mer agitée ou absence de poissons, nous aimons chercher les premières Dodo (surnom donné par les pêcheurs) de l’année sur des plages de sable peu profondes, où il nous faut des conditions très spécifiques, un long lancer et les meilleurs appâts pour essayer de ferrer une belle daurade.

Pêche à la daurade en hiver, les conditions nécessaires

Nous sommes un samedi, vous êtes déterminé à pécher la plus belle daurade de votre vie avec votre collègue ? Malheureusement, vous devez attendre que les conditions soient là pour réussir. Pour cela il vous faudra prendre un bateau de pêche afin d’aller sur une zone à fond est profond et où la nourriture convoitée par la daurade est présente.

De plus, prévoyez une ligne de pêche discrète car le poisson est méfiant. La technique de pêche la plus efficace et souvent utilisée à Marseille est la pêche à la palangrotte. Elle consiste à plomber la ligne dans le sens du courant et à poser ainsi dans le fond le mollusque en guise d’appât.

1.Eaux troubles après la tempête

C’est une des meilleures conditions que vous pouvez trouver en hiver pour trouver des daurades de belles tailles dans les fonds sablonneux des côtes. C’est généralement après une tempête (aussi petite qu’elle soit), que ces poissons vont chercher à gratter le sable et à récolter ce que la tempête a déplacé. Vous pouvez donc trouver des daurades sur de nouvelles zones, là où elles ne sont habituellement pas présentes.

Si vous constatez une mer d’huile pendant plusieurs jours, le fond risque d’être compacté de telle sorte que les poissons ne trouvent pas suffisamment de nourriture. Le poisson restera alors figé dans sa zone et il ne risquera pas de mordre de si tôt à votre hameçon (l’utilisation d’appâts peut s’avérer utile dans ce cas là).

2.La dorade et les fonds sablonneux

C’est le meilleur type de fond pour s’assurer de tomber sur une dorade, bien qu’il n’y ai pas de science exacte dans la pêche, les zones sablonneuses abritent des mollusques, et là où la nourriture est, le poisson est!  Privilégiez les fonds descendants, plébiscité par ce type de poisson (daurade royale, daurade grise, sars). Cependant, les moules auront un plus grand succès sur les fonds rocheux que sur les fonds sableux.

3.La dorade et les fonds rocheux

Ce sparidé apprécie également les fonds mixtes et rocheux car ils sont souvent recouverts de moules.

Quel équipement pour pêcher la daurade ?

Dans la pêche à la dorade, vous devez prendre des risques et forcer un maximum avec votre ligne pour ramener le poisson près de vous.

  • Le moulinet : débrayable. En action de pêche, il va permettre d’actionner le levier afin de permettre au moulinet, même fermer, de libérer la ligne sans toucher à la canne.
  • La canne : en carbone de 3m assez souple et en deux parties si possible
  • Les montages : coulissant avec plomb en potence. (montage avec deux hameçons pour bien présenter l’appât) / Coulissant traditionnel avec une olive de 60 grammes / Plomb à ailettes coulissant. Insérer un Bibi à l’aide d’une aiguille pour aider à l’enfiler sur l’hameçon.
  • Le fil : privilégiez un fil nylon entre 30/100 et 35/100
  • L’hameçons : entre le N°6 et le N°1 selon de vos ambitions. Privilégiez les hameçons renversés et renforcés.
  • Le lancer : lancer à 30 mètre du bord puis ramenez le fil en raclant le fond jusqu’à être bien tendu. Posez la canne de manière sûre. Réglez le frein avant et débrayez avec la molette de débrayage. Attendez que ça morde.

Types d’appâts pour pêcher les dorades

Comme nous lançons à plus de 20 mètres avec un plomb de fond, oubliez les appâts lourds ou totalement mous car ils se décrocheront en l’air.

Les meilleurs appâts à utiliser pour la pêche de ce poisson mythique.

  • Le bibi de Sète
  • L’arénicole
  • Le crabe
  • Le ver de vase/sable
  • Le ver américain
  • Les mollusque : coque, moules
  • Les petits poissons
  • Le couteau
  • Des morceaux de seiches

Conseils pour ne jamais rater une daurade

Méfiez-vous si la dorade attaque sévèrement, ne ferrez pas comme un malade car vous allez casser ou décrocher à coup sûr. Essayez de garder la canne à environ 45° et jauger avec le débrayeur du moulinet pour la fatiguer. Fatiguez-la calmement en la laissant aller dans le sens qu’elle veut. Laissez-là vous guider pendant le combat et gagnez du terrain petit à petit jusqu’à la ramener vers le bord du rivage.

Méfiez-vous également d’une ligne trop tendu, la dorade est un poisson méfiant et la moindre vibration de votre canne se répercutera au bout de la ligne et affairera ce fameux spécimen aquatique.

Les dorades, leur habitat et leur morphologie

Ce poisson communément appelé Daurade est réputé pour la finesse de sa chaire et est très convoitée pour sa combativité lors de parties de pêche. Son nom (concernant la daurade Royale) est en référence à sa ligne dorée située entre ses yeux. La dorade est généralement pêchée sur les côtes méditerranéenne. Elle possède une vaste zone d’habitat, de la mer Méditerranée à l’Amérique du Sud. Selon l’age de la daurade, elles sont plus prolifiques dans certaines zones, par exemple, les alevins préfèrent la côte et le littoral tandis que les spécimens adultes sillonnent les eaux profondes jusqu’à 150 mètres. La daurade aime trouver sa nourriture dans des fonds avec suffisamment de végétation, avec des rochers ou des fonds sablonneux. L’idéal pour elle étant de trouver une moulière, afin de se nourrir de mollusque, dont elle raffole.

dauradeLa taille maximale de la daurade est d’environ un mètre de long et peut peser jusqu’à 10 kilos, son corps est comprimé des deux côtés et sa ligne dorsale est d’une convexité marquée. Elle se caractérise par de grandes lèvres et une grande tête. Sa nageoire dorsale est unique et ses deux nageoires pectorales se terminent en pointe. L’or a une couleur avec des tons verts et bleus dans sa zone dorsale et le ventre est de couleur argent. Comme nous l’avons dit, son nom vient de sa bande dorée qui traverse les deux yeux. La reproduction de la dorade royale est atypique. En effet, jusqu’à 2 ans, ce sont des mâles, mais dès qu’ils atteignent l’âge de 3 ans, alors la dorades deviennent des femelles avec la capacité de pondre des œufs. Ce type d’espèces est connu comme hermaphrodite protandrique. Les mois d’automne et d’hiver sont consacrés à la reproduction. La dorade est sans aucun doute l’une des espèces qui attire le plus de pêcher à la recherche de sensation. Leur régime alimentaire est basé sur de petits poissons, crustacés (crabes) et mollusques (vers, coques, arénicoles, moules), bien qu’ils mangent parfois aussi des algues.

  • Nom scientifique : Sparus aurata
  • Famille : Sparidae
  • De l’ordre : Perciformes
  • Classe : Actinopterygii
  • Poids maxi : 10 kg
  • Longueur maxi : 100 cm
Comment pêcher la dorade ? Guide complet
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *