Adepte de la marche, vous n’êtes pas sans savoir que le choix des chaussures de randonnée ne peut s’improviser. Si, à l’inverse, vous débutez dans cette pratique, vous devez connaître quelques éléments pour orienter votre choix vers une paire de chaussures adaptée au type de pratique envisagé. Trail, randonnée longue et alpinisme sont, en effet, des pratiques qui n’ont en commun que le fait de marcher mais qui diffèrent par le terrain de pratique et le matériel à emporter. Vous découvrirez dans notre guide comparatif, tout ce qu’il y a à savoir pour choisir les meilleures chaussures de randonnée qui correspondront à vos besoins.

Guide meilleures chaussures de randonnée

Les différents types de chaussures de randonnée

Les sandales de marche

Idéales pour les balades d’été, sur des sentiers dégagés ou dans le désert, les sandales offrent un confort et une respirabilité unique à vos pieds. Légères et assez souples, elles offrent surtout des sensations incomparables par rapport à d’autres modèles. Elles sont, évidemment, déconseillées sur des terrains accidentés, notamment pour les randonneurs débutants, car ne protège que peu vos chevilles et vos orteils !

Les chaussures de randonnée courte et d’approche

Destinées à des marches sur sentiers faciles, ces chaussures sont généralement dotées d’une tige basse à mid. Les randonneurs apprécient leur légèreté et la souplesse de leurs semelles qui leur procurent des sensations uniques. Les chaussures d’approche sont particulièrement adaptées pour la grimpe et les dénivelés importants, mais à éviter sur terrains fortement accidentés et si vous avez un sac imposant.

Les chaussures de trail et de marche rapide

Pour les pratiques de type trail et marche rapide, la priorité est à la légèreté et à la souplesse. Misez ainsi sur des chaussures à tige basse, conçu en tissus synthétiques, et à semelle souple : tout ce qui vous permettra de gagner quelques grammes est le bienvenu !

Pour autant, n’en oubliez pas les technologies amortissantes que possèdent les modèles conçus pour le trail. Dans ce type de sport, il est primordial de veiller à la bonne santé de vos chevilles.

Les chaussures de randonnée longue et de trekking

Qui dit randonnée longue et trekking sous-entend bagage conséquent et pieds mis à rude épreuve. Pour cela, il convient de miser sur des chaussures résistantes, dotées de pare-pierre et de renforts latéraux. Inutile de préciser qu’il convient d’opter pour un modèle à tige haute, nécessaire pour assurer le maintien de votre pied et votre cheville, ainsi qu’une semelle rigide qui supportera votre poids et celui de votre sac sur une longue durée.

Les chaussures d’alpinisme

Pour la pratique de l’alpinisme, l’accent sera évidemment mis sur les semelles et leurs crampons, histoire que vous soyez bien accrochés aux pentes neigeuses ! Tige très haute et conception en cuir sont des incontournables de cette chaussure, afin de garder vos pieds au chaud et bien maintenues. Les crampons automatiques seront vos alliés pour maintenir une stabilité, tant sur terrains rocailleurs que sur des pentes glacées.

Comment choisir ses chaussures de randonnée ? Les critères de sélection

Le poids et la rigidité

Le poids et la rigidité de vos chaussures vont, en grande partie, dépendre de la hauteur de la tige et de la rigidité de vos semelles. Ainsi, une chaussure à tige haute et à semelle rigide sera forcément plus lourde qu’avec une tige basse et une semelle souple. Mais leur choix dépendra surtout du type de randonnée prévu et, donc, du type de chaussures choisi.

Des chaussures lourdes et rigides sont essentielles pour s’aventurer sur des sentiers accidentés et en haute-montagne, alors que vous pouvez vous alléger de quelques grammes si vous souhaitez faire un trail ou une randonnée de journée en montagne.

La hauteur de tige

La tige correspond à la partie supérieure de la chaussure de randonnée. C’est sa hauteur qui va définir la souplesse de votre chaussure mais surtout la protection de votre pied et le maintien de votre cheville.

La tige basse, que l’on retrouve dans les sandales ou les chaussures type « baskets », confèrent davantage de souplesse puisqu’elle ne maintient pas la cheville. Elle est privilégiée pour des balades sur sentiers faciles, en plaine ou en forêt par exemple.

À l’inverse, la tige haute, qui maintient le pied et la cheville, offre une protection complète et s’accompagne, généralement de renforts sur l’ensemble du pied. On la retrouve dans les chaussures de trek ou d’alpinisme, lorsque vous êtes susceptible de rencontrer des terrains fortement accidentés et/ou de porter un sac lourd durant des jours.

La tige mid est l’intermédiaire qui assure un maintien de la cheville tout en conservant une légèreté et une souplesse que ne permet pas la tige haute.

La matière de la chaussure

Là encore, il existe différents matériaux pouvant composer des chaussures de randonnée. Privilégiez le cuir qui est à la fois souple, imperméable et résistant aux abrasions. Pour faire des économies, le cuir synthétique fera l’affaire, bien qu’il soit plus sensible au soleil et à l’abrasion.

Le suède et le nubuck possèdent l’avantage d’être plus respirants que le cuir, mais moins résistants sur la durée, notamment face à des terrains techniques.

Les tissus synthétiques tels que le nylon, le polyester et le kevler sont, eux, privilégiés pour les chaussures de trail puisqu’ils sont légers et permettent une respiration optimale du pied. À l’inverse, ils sont totalement perméables et plus fragiles par rapport au cuir.

Enfin, certaines chaussures contiennent des membranes de type Gore-Tex qui sont à la fois imperméables et respirantes, idéales pour laisser vos pieds au sec et éviter les petits maux propres aux marcheurs.

La semelle

Généralement conçue en caoutchouc, la semelle assure l’adhérence et la stabilité lors de votre parcours. Celle-ci sera préférée souple sur des terrains peu accidentés et à faible dénivelé. À l’inverse, misez sur la rigidité si vous vous lancez dans une randonnée longue et sur terrain difficile.

Enfin, pensez à bien choisir le type de crampons : plutôt larges et peu profonds pour des terrains durs, alors que des crampons sculptés assureront une meilleure adhérence sur des sols mous (boue, neige, etc.).

La semelle intermédiaire

C’est elle qui va, en grande partie, assurer le confort de votre pied. Il convient donc de choisir une semelle adaptée à votre voûte plantaire et d’en changer en fonction de la saison pour optimiser la respiration de votre pied, été comme hiver.

Le type de laçage

Destiné à fermer la chaussure, le laçage en randonnée doit surtout assurer un bon maintien de votre pied, tout en garantissant une praticité pour l’enfilage et un confort lors de la marche. Il convient donc de choisir un laçage assez souple et une ouverture suffisamment large pour faciliter le chaussage.

Enfin, pensez au crochet autobloquant, qui verrouille le laçage et assure la tenue de la chaussure durant la randonnée, et au laçage rapide qui permet une fermeture homogène en quelques secondes seulement.

L’imperméabilité

Hiver comme été, il est nécessaire que vos pieds restent au sec, en évitant la pluie mais également la transpiration à l’intérieur de la chaussure. Pour cela, adaptez la matière de vos chaussures en fonction de la saison. Privilégiez des tissus respirants en été pour minimiser la transpiration, en optant pour des modèles avec Gore-Tex si vous comptez parcourir des zones humides. En hiver, optez plutôt pour du cuir qui protègera vos pieds du froid et de l’humidité.

Le pare-pierre

Le pare-pierre est l’élément à ne pas oublier si vous comptez randonner sur terrain accidenté. Généralement conçu en plastique, il protègera ainsi vos orteils tout comme vos chaussures des chocs lors de vos parcours. S’il est présent sur l’avant du pied, certains modèles conçus pour l’alpinisme possèdent même un pare-pierre qui fait le tour de la chaussure.

La languette

Tout comme le laçage, la languette ne doit pas comprimer votre pied et doit ajustée lors de l’essayage pour limiter les frottements et une pression accrue sur votre coup de pied.

Le prix

Il y a en a pour tous les budgets en matière de chaussures de randonnées, les prix variant de 50 euros, pour un modèle simple, à 300 euros pour des modèles d’alpinisme haut-de-gamme. Inutile de casser votre tirelire si vous êtes un marcheur débutant ou occasionnel, contentez-vous d’un matériel peu technique que vous pourrez changer si vous deveniez un véritable adepte de randonnée. Pour les marcheurs aguerris, mieux vaut être bien équipés et, auquel cas, casser votre tirelire pour la bonne cause !

Les meilleures marques de chaussures de randonnée

1- Aigle

Spécialiste de la chaussure de qualité depuis 1853, Aigle propose une large gamme de chaussures de randonnée. En quête de chaussures en toile pour de simples balades ou d’un modèle robuste à tige haute pour une randonnée de quelques jours, Aigle a forcément la chaussure qu’il vous faut.

La marque bénéficie d’une renommée incomparable grâce à une fabrication minutieuse, des matériaux de haute qualité comme ses membranes en Gore-Tex et des technologies innovantes à l’image de l’Eco Technolite assurant le confort et l’amorti de la chaussure.

2- Salomon

Leader en matière de conception de chaussures de randonnée, Salomon mise sur la qualité de ses chaussures et équipe ainsi des athlètes professionnels. Inutile de vous conseiller de vous tourner vers des marques de ce standing si vous êtes un adepte de randonnée, notamment sur terrains difficiles. On apprécie particulièrement les éléments techniques des chaussures de randonnée Salomon, tels que leur système de laçage rapide Quicklace ou encore leur semelle adhérente Wet Traction Contagrip.

3- Merrell

Forte d’une expérience de 50 ans, la marque Merell s’est spécialisée dans la chaussure de randonnée et offre aux marcheurs des modèles performants, adaptés aux pratiques les plus techniques. Elle mise ainsi sur la multiplicité des matériaux utilisés pour proposer des chaussures solides et polyvalentes, à emmener sur tous types de terrains. Son modèle phare est certainement la Merell Moab, aussi performant que résistant, sans oublier un design qui séduira tout marcheur.

4- Columbia

Spécialisée dans les loisirs de plein air, Columbia ne se destine pas qu’aux équipements de randonnée, mais à toutes les activités extérieures (pêche, camping, etc.). Pour autant, la marque américaine ne lésine pas sur la qualité de ses chaussures destinées à la marche, certaines étant équipées de technologies dernier cri.

Parmi ces innovations, trouvons notamment le chausson Omni-Tech qui offre un confort et des sensations inédites, mais également la semelle Techlite qui promet une meilleure absorption des chocs, idéale sur terrains accidentés.

5- Millet

Dans le domaine du sport outdoor, Millet s’est spécialisée dans l’équipement de sports d’hiver. Inutile donc de vous dire qu’elle met un point d’honneur à proposer des modèles hautement techniques pour pouvoir pratiquer la marche en milieu difficile dans les meilleures conditions. Preuve de la qualité de ses produits, les guides de la compagnie du Mont-Blanc ont même adopté son modèle technique et confortable Super Trident Gore-Tex.

6- The North Face

The North Face est une marque d’équipement spécifique pour les loisirs d’extérieur. Elle propose une large gamme de chaussures, allant du modèle dédié à la marche de plaine à la chaussure de randonnée en haute-montagne, en passant par le modèle fait pour le trail.

La marque mise sur l’authenticité de technologies telles que Cradle qui assure l’absorption des chocs ou la Snake Plate qui favorise la fermeté de la semelle, et qui rendent ses modèles uniques.

7- Lowa

Si Lowa fait des adeptes dans le monde du sport d’extérieur, c’est qu’elle mise aussi bien sur la technicité que sur le design de ses chaussures de randonnée. Ses modèles sont des plus polyvalents, adaptés pour les randonnées simples ou le trekking, peut-être moins pour des parcours hautement techniques. Comme ses concurrentes, la marque développe ses propres technologies, à l’image de sa structure de chaussures MonoWrap et de sa semelle amortissante DynaPu.

8- Lafuma

Spécialisé dans les chaussures de marche sportive, Lafuma entend répondre aux besoins des marcheurs occasionnels comme des férus de randonnées. Pour cela, la marque équipe ses modèles de la technologie Climactive, qui leur assure une respirabilité optimale tout en garantissant leur étanchéité. Ces chaussures se veulent confortables et adaptées à la morphologie de chaque pied, afin que la marche reste un véritable plaisir, quel que soit l’effort.

9- Asolo

Créée en 1975, la marque Asolo bénéficie d’une excellente réputation à l’échelle internationale dans le domaine de la chaussure technique. Il faut dire que sa gamme est large, allant de la basket de ville à la chaussure conçue pour l’alpinisme. Rien d’étonnant à ce qu’elle fasse des milliers d’adeptes !

La marque s’évertue à proposer des chaussures adaptées à tous types de terrains et à développer des technologies novatrices telles que l’Aso-Brake pour optimiser la tenue du pied durant l’effort.

10- Adidas

Adidas est une marque sportwear que l’on ne présente plus. Hormis les sports d’intérieur, elle équipe les sportifs outdoor avec une large gamme de chaussures de running aux lignes épurés et au design moderne. Mais sa volonté n’est pas uniquement de miser sur l’esthétisme, mais bien sur la qualité de ses chaussures. Chaussures souples pour des randonnées simples et du trail ou chaussures cramponables ou semi-cramponables pour l’alpinisme, tout est fait pour bien vous équiper.