Hockey subaquatique : comment s’effectue cette activité ?

Plusieurs activités sportives se pratiquent sous l’eau et sont classées dans la catégorie des sports subaquatiques. Ils sont divertissants, ludiques et permettent de sortir du cadre classique des plongées en apnée jugé parfois trop sévère. C’est le cas du hockey subaquatique né en Angleterre dans les années 50. Découvrez ici, comment s’effectue cette discipline sportive.

Hockey subaquatique : description

En tant que sport d'équipe, le hockey subaquatique se pratique en apnée au fond d'une piscine. La profondeur de cette piscine est comprise généralement entre 2 et 4 m. Les piscines qui peuvent accueillir un match de hockey subaquatique doivent avoir une surface comprise entre 240 m² et 375 m². Le fond des piscines doit être plat avec une pente de 5 % au maximum.

Le Hockey subaquatique oppose deux équipes de 6 joueurs chacun. Les remplaçants au nombre de quatre sont hors de la piscine. Chaque équipe se différencie de l’autre soit par la couleur blanche, soit par la couleur noire. La couleur choisie est conforme à celle de la crosse et du bonnet des joueurs.

L’objectif du jeu est de faire déplacer un palet jusqu’à le faire entrer dans le but adverse. Le palet est déplacé avec une crosse adaptée via des passes. Une rencontre de hockey subaquatique dure environ 30 minutes et se fait en deux mi-temps de 15 min chacun.

Chaque compétition est arbitrée par trois arbitres dont deux sont dans l’eau pour veiller au respect des règles du jeu. Ils communiquent par des gestes. L’arbitre hors de la piscine est l’arbitre principal. Il sert de relais aux deux autres.

À la suite de certaines fautes, un joueur peut être retiré momentanément voire définitivement du jeu selon la gravité de la faute. La durée de suspension du joueur est comprise entre une minute et cinq minutes. Ce temps de suspension est appelé "prison".

Quels matériels pour pratiquer le hockey subaquatique ?

La pratique du hockey subaquatique exige des matériels spécifiques qu’il est nécessaire de rappeler. Ces matériels sont :

  • Un masque binoculaire
  • Un tuba
  • Un protège bouche
  • D’une paire de palmes
  • Un bonnet
  • De gant protecteur
  • Une crosse
  • Le palet
  • Les buts.

Le tuba permet aux joueurs de suivre le jeu tout en reprenant leur souffle à la surface de l’eau. Depuis quelques années, cet équipement est muni d’un protège-dents. C’est une nouvelle exigence dont l’objectif est de protéger les dents des compétiteurs. Les palmes doivent être rigides et de taille moyenne pour faciliter la vitesse des joueurs. Le bonnet est spécifique à chaque équipe et permet de les identifier. Il protège les oreilles. Les crosses utilisées sont longues de 30 cm environ et sont le plus souvent en matériau composé avec de résine et de fibre de verre.

Le palet joué mesure 8 cm de diamètre, 5 cm d'épaisseur et pèse 1,3 kg environ. Les buts sont en acier inoxydable et sont en forme de cornière de 3 m de longueur d'environ 3 mètres.

Conditions à remplir pour jouer au hockey subaquatique

Le hockey subaquatique est une activité sportive très complète qui associe la technique à la puissance. Le joueur doit savoir nager : c'est le principe de base. Il doit avoir une aisance dans l’apnée, de la force et un bon esprit d’équipe. Il ressort donc que le hockey est une discipline hautement stratégique. Étant un sport physique, le joueur doit avoir une bonne conformation physique. En effet, il doit nager tout au long du match.

Ce jeu peut être pratiqué à partir de 8 ans. Il est accessible aussi aux jeunes qu'aux vieux.

L’appartenance à un club de hockey est aussi nécessaire. Malheureusement, le nombre de clubs qui propose cette activité reste encore faible. En effet, c’est une discipline sportive très peu connue, car elle est très peu médiatisée. Pourtant cette discipline développe l’esprit d’équipe et constitue une meilleure alternative aux sports aquatiques plus classiques.

Comme problème à cette situation, ce jeu exige des caméras étanches hypersophistiquées. Par ailleurs, les spectateurs ne voient pas toujours ce qui se passe dans l’eau. Seuls les joueurs (pour l'instant) peuvent en profiter.

Quelques tactiques pour réussir un match de hockey

Au fil des années, plusieurs tactiques de jeu ont été développées. Parmi ces différentes tactiques, celle qui consiste à jouer avec trois attaquants et trois défenseurs est la plus courante. Une autre tactique consiste à jouer avec un défenseur, trois milieux de terrain et deux attaquants. Il existe une dernière technique qui consiste à jouer avec deux défenseurs, deux milieux et deux attaquants.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire