6 Conseils indispensables pour faire du VTT par forte chaleur

Les périodes estivales ne sont pas particulièrement celles pendant lesquelles la pratique du vélo est très courante. Cependant, opter pour faire du vélo à cette période de l’année peut vous permettre d’en tirer de gros avantages bien que les inconvénients ne soient pas aussi absents. C'est ainsi que les risques d’hyperthermie et de coup de chaud sont bel et bien possibles. Pour les limiter, voici ici, nos 6 conseils indispensables pour faire du VTT par forte chaleur.

L’hydratation, le premier conseil

Boire de l’eau a toujours eu des effets bénéfiques sur la santé humaine. Pour faire du VTT, vous en aurez encore plus besoin. Plus particulièrement, en période de fortes chaleurs, les besoins de votre organisme en sodium, potassium, et calcium sont importants. Une bonne hydratation pourra vous aider à y faire face.

Pour cela, buvez de l’eau avant le sport, pendant et après celui-ci. De même, vérifiez votre poids au début de l’exercice. Sa perte est un signal pour vous indiquer la nécessité de vous hydrater. La couleur de votre urine doit pouvoir vous orienter également dans ce sens. Plus elle tire vers le jaune, plus votre besoin d’hydratation est élevé.

Le sucre, un aliment à privilégier

Lorsque vous faites du VTT et plus particulièrement en période de chaleur, vous transpirez. Cette transpiration qui se dégage de votre corps est une perte d’énergie dont la valeur est déterminée en calories. Vous en perdez environ 600 Kcal/L. Votre corps doit maintenir sa température centrale pour que vous soyez en bon état. Une compensation s’impose alors. L’aliment énergétique qui peut vous y aider, c’est le sucre. Prenez donc plus de sucre que d’habitude. Mieux, vous pouvez consommer une solution glucidique. Il faudrait simplement que celle-ci en soit concentrée à 6 % au moins.

L’acclimatation, un préalable indispensable

Vous acclimater est important pour une bonne expérience de VTT par forte chaleur. En effet, lorsque la zone vers laquelle vous envisagez conduire votre aventure est plus chaude que celle dans laquelle vous vivez d’habitude, l’acclimatation est indispensable. Elle permet à votre corps de s’habituer à cette nouvelle température. Cela peut lui prendre entre 10 et 15 jours. Pendant ce temps, vous veillerez à limiter le temps de vos randonnées (30 ou 40 minutes au maximum) et prévoir plus de vêtements si possible.

Le choix du parcours, un impératif

Votre parcours de VTT en période de forte chaleur revêt une importance capitale. En effet, il est fortement conseillé de miser davantage sur les parcours qui vous procureront de l’ombre. Vous pouvez par exemple opter pour les destinations sous bois. Vous pouvez également choisir de le faire dans un désert lorsque vous voyagez. La météo vous serait d’une grande utilité dans ce cas d’espèce.

La fraîcheur, une option pour bien rouler

Pour les périodes de fortes chaleurs, il est conseillé de faire du VTT à des moments où le temps se montre beaucoup plus clément. Vous pouvez alors choisir de le faire très tôt le matin en devançant le lever du soleil ou en attendant son coucher.

L’habillement, un détail à prendre en compte

Votre habillement joue un rôle essentiel dans votre expérience du VTT en période de forte chaleur. Vous n’avez pas forcément besoin de vous vêtir du tailleur le plus cher, mais vous devez veiller à bien vous protéger du soleil. De même, il faudrait que le type d’habillement que vous choisissez puisse permettre l’évaporation de votre transpiration. Tenue prisonnière, la chaleur corporelle ne vous sera d’aucun bénéfice. Il y a aujourd’hui, beaucoup de magasins qui proposent ces vêtements à la vente. Il faudra simplement vous renseigner et en acquérir. La couleur blanche est en outre, plus conseillée.

A propos de l'auteur

Francky

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire