L’acronyme GR désigne une « Grande Randonnée », et le GR 34 parcourt les routes de Bretagne. Ce dernier comprend un total de onze étapes que nous allons vous détailler. Mais avant, zoom sur l’une des plus belles randonnées de France.

Le GR 34, sur les routes de Bretagne

Le sentier des douaniers, aussi appelé « sentier de grande randonnée 34″ (ou GR 34) est un parcourt littoral qui permet de faire le tour de la Bretagne. Il prend son départ initial non loin du Mont-Saint-Michel au Cap Féret, situé dans le département de l’île et Vilaine. Son point d’arrivée se situe à Saint-Nazaire, dans le département Loire-Atlantique. Le GR 34 longe la mer sur la quasi-intégralité du parcours, ce qui permet de suivre les côtes de la Bretagne. Le GR 34 nous fait traverser six départements : Manche, île et Vilaine, Côtes-d’Armor, Finistère, Morbihan et Loire-Atlantique.

1 700 kilomètres de chemins en bord de mer

chemin des douaniers

Le GR 34 porte le nom de « sentier des douaniers » en raison du fait qu’il reprend une part importante d’anciens chemins suivis par les douaniers. Ces derniers ont été abandonnés de manière progressive durant les grandes guerres, durant la première moitié du siècle dernier. À l’époque, ils permettaient aux douaniers d’effectuer des patrouilles sur la côte bretonne et de surveiller la mer depuis les points d’observation située sur ces chemins.

Au total, le GR 34 propose aux randonneurs de parcourir 1 700 kilomètres. C’est en 1968 que le premier sentier est dessiné. En 1974, le Comité national des sentiers de grandes randonnées a mis en place la première étape du parcours, qui reliait Faou depuis Douarnenez. Mais aujourd’hui, ce tracé appartient au GR 37. Au fil des années, le sentier est amélioré pour être finalisé en 2008. Le balisage est enfin complet et couvre les 1 700 kilomètres du GR 34, et permet aux randonneurs de lier la côte d’Émeraude à la côte de Granit rose. En 2017, le GR 34 a été élu « GR préféré des Français ».

Les randonnées du GR 34

La randonnée complète du GR 34 comprend onze étapes, que l’on peut très bien suivre indépendamment ou à la suite au cours d’une grande randonnée. Le libre choix est laissé à ceux qui décident de l’arpenter.

La 1ère étape

La première étape du grand parcours qu’est le GR 34 prend son départ un peu avant le Mont-Saint-Michel et nous fait longer sa baie. Il mène les randonneurs jusqu’à Dol-de-Bretagne après plus de 39 kilomètres de marche. L’itinéraire se base sur deux vieilles villes, qui sont de véritables trésors du Moyen-âge. Entre elles se trouve la baie du Mont-Saint-Michel, un site visité par des millions de personnes chaque année. En moyenne, les randonneurs mettent deux jours pour parcourir cette distance. Ce début d’étape se concentre essentiellement autour de Saint-Malo.

mont saint michel GR34

Après avoir rejoint Dol-de-Bretagne, cette première étape se poursuit avec 52 kilomètres et demi supplémentaires, en direction de Saint-Malo. Les randonneurs quittent donc la baie du Mont-Saint-Michel pour gagner la cité corsaire de Saint-Malo et son port pittoresque. Ce bout de terre en bord de mer est réputé pour être un gros producteur d’huîtres plates. Les randonneurs mettent généralement trois jours pour relier ces deux villes. Ils pourront alors profiter de la vue sauvage de la pointe du Groin, qui domine la Manche et offre un magnifique panorama sur la baie. Entre temps, ils seront passés par Cancale et Rothéneuf.

Côte d'Emeraude : Les chemins du Mont-Saint-Michel
  • FFRandonnée
  • Éditeur: Federation Francaise de la Randonnee Pedestre
  • Édition no. 6 (06/09/2016)
  • Broché: 136 pages

La 2ème étape : La côte du Goëlo

cote du goelo

Pour cette seconde étape, les randonneurs partent de la ville de Saint-Brieuc pour un trajet de 138,8 kilomètres de pure côte bretonne. Le point d’arrivée de l’étape se situe à Tréguier. Le Goëlo et le Trégor sont deux sites pénétrés par la mer et par les vagues. Ils constituent de vrais bras de mer qui s’invitent à l’intérieur des terres, ce qui rend ce trajet abrupt, mais très pittoresque. Le paysage propose de très belles plages de sable fin. Tout au long de la randonnée, les marcheurs peuvent apprécier l’omniprésence de la mer. Cette dernière explique l’importance des activités marines dans la région.

La côte du Goëlo est un trajet particulièrement apprécié des randonneurs. En moyenne, ces derniers mettent sept jours pour le parcourir. Ils rendent ensuite sur la Côte de Granit Rose.

La 3ème étape : la Côte de Granit Rose

cote de granit rose
Crédit photo : Vins 64 Flickr

Cette troisième étape permet de relier Tréguier à Lannion en suivant la Côte de Granit Rose. L’étape comprend sept jours de marche, et 115 kilomètres. Tréguier est aujourd’hui la capitale historique du Trégor. Dans ses ruelles se trouvent de très belles maisons à pans de bois et une cathédrale. Dans ce décor sans commune mesure se situe le lieu de départ des randonneurs. Ces derniers vont longer la Côte de Granit Rose pour rejoindre la ville bretonne de Lannion.

Entre temps, ils passeront par Louannec, Perros-Guirec et Trégastel. Après une semaine de marche et de découverte de paysages magnifiques, ils termineront cette troisième étape. Mais le parcours du GR 34 est loin de s’arrêter là. Il poursuit le long des côtes pour descendre doucement en direction de l’Atlantique.

Côte de Granit rose : Trégor morlaisien
  • FFRP
  • Éditeur: Federation Francaise de la Randonnee Pedestre
  • Édition no. 12 (06/11/2015)
  • Broché: 128 pages

La 4ème étape : de Lannion à Morlaix

port de morlaix

Une fois à Lannion, les randonneurs qui se sont lancés dans le GR 34 pourront poursuivre avec la quatrième étape de la randonnée. Celle-ci mesure un peu moins de 100 kilomètres et se termine généralement en cinq jours. Elle relie Lannion à Morlaix, en passant par Loquirec, Saint-Michel-en-Grève, et de nombreuses communes de la région. En rejoignant Morlaix par Lannion, les randonneurs ont l’occasion de longer l’une des trois côtes de Granit Rose du monde.

Les deux autres sont situées en Chine et en Corse. Les randonneurs passeront par le cairn de Barnénez, la pointe de Beg Douar à Prajou, et Locquémeau. Une fois à Morlaix, ils pourront se reposer au bord de l’eau avant de repartir pour la cinquième étape de cette grande randonnée.

Les Abers : Le chemin des phares, de Morlaix à Brest et au Faou
  • Éditeur: Federation Francaise de la Randonnee Pedestre
  • Édition no. 5 (10/05/2017)
  • Broché: 104 pages

La 5ème étape : de Morlaix à Roscoff

plage roscoff

La baie de Morlaix est un endroit magnifique à découvrir lors d’une randonnée de courte durée sur le parcours du GR 34. Ce tracé mesure un peu moins de 50 kilomètres et permet de rejoindre la ville de Roscoff, que l’on nomme aussi la cité aux trois collines. Les randonneurs sont amenés à longer le littoral sur près de 50 kilomètres et auront l’opportunité d’apprécier la beauté de l’île Batz et de l’île Callot. Ils pourront s’arrêter le temps de respirer cet air marin, chargé en iode.

La baie de Morlaix est un autre site emblématique de cette grande randonnée bretonne. Les randonneurs qui s’y aventurent seront confrontés à un parcours entre terres et mer et traverseront des villes et communes au charme breton envahissant. C’est ensuite qu’ils pourront se lancer dans la prochaine étape du GR 34.

La 6ème étape : de Roscoff à Guissény

Cette sixième étape débute donc à Roscoff et permet de relier Guissény après un parcours de près de 80 kilomètres. Ce tracé suit également les courbes dessinées dans le paysage par la mer. On l’appelle aussi le chemin des phares. Cette zone est sans cesse balayée par les vents marins et présente une nature sauvage à couper le souffle. Les randonneurs seront constamment immergés dans des paysages bretons grandioses et une nature préservée.

La 7ème étape : le pays des Abers

La septième étape de ce grand tour de Bretagne vous conduit à Lilia-Plouguerneau. Le GR 34 vous souhaite la bienvenue dans le pays des Abers, une terre de nature bretonne et totalement préservée. Là-bas vous attendent quatre jours de randonnée pour un total de 81 kilomètres de marche. Les randonneurs découvriront plusieurs villes et villages de la pointe bretonne, pour finalement arriver à Lanildut. À la fin de cette étape, ils ne seront plus très loin de la capitale de la région : Brest. Et les randonneurs pourront ensuite découvrir l’une des boucles de cette randonnée, dans le pays d’Iroise.

La 8ème étape : la boucle de Saint-Renan

Cette huitième étape consiste à faire le tour du Pays d’Iroise. Vous y découvrirez les Abers au cours d’une très belle randonnée de six jours, en plein cœur de cette terre bretonne. Vous pourrez longer une part du littoral frappé par les vents, découvrir des phares de la région et ses plages les plus sauvages. Cette boucle mesure 95 kilomètres et vous permet de varier les paysages en vous conduisant dans les terres bretonnes. Le parcours du GR 34 ne vous fera pas randonner dans les rues de Brest, même s’il vous est possible d’y faire escale quelques jours. Le départ et l’arrivée de cette étape se font à Saint-Renan.

La 9ème étape : boucle en presqu’île de Crozon

Après huit étapes des plus immersives en Bretagne, les randonneurs pourront découvrir une seconde boucle située au sud de Brest. Celle-ci prend son départ à Landévennec et se termine dans cette même ville après une marche de huit jours. Les marcheurs parcourent ainsi 166 kilomètres de terres sauvages, très prisées des randonneurs. La boucle vous conduit en plein cœur du Finistère et du parc régional d’Armorique.

La 10ème étape : la baie d’Audierne

Prenant départ à Audierne, non loin de la pointe du Raz, cette dixième étape dure sept jours et mesure un total de 150 kilomètres. Les randonneurs peuvent y découvrir les activités portuaires de la région, et toute l’authenticité de cette petite ville. Les randonneurs parviennent à Concarneau à la fin du tracé.

La 11ème étape : le tour du Pays Bigouden sud

Pour cette onzième étape, le GR 34 emmène les randonneurs à la découverte du Pays Bigouden sud pour une durée de trois jours, et une boucle d’un peu moins de 60 kilomètres. Ces derniers traversent quelques petites villes et certains villages avant de revenir doucement vers le point de départ et se préparer à la douzième étape : le tour de la basse Cornouaille.

La 12ème étape : le tour de la basse Cornouaille

Cette boucle de 100 kilomètres va demander cinq jours de marche aux randonneurs. Elle traverse Quimperlé par le biais de Kerfany-les-Pins, de manière à vous faire travers la basse Cornouaille, dans le sud du Finistère. Ce très bel itinéraire mêle mer et campagne, en passant par les forêts et le bord de Laïta. Le GR 34 vous invite ici à respirer le bon air iodé de la mer de vos pleins poumons. Laissez-vous submerger par la nature bretonne, son vent et ses paysages emblématiques avant de gagner la prochaine étape de cette grande randonnée, déjà élue la préférée des Français.

La 13ème étape : Auray à Vannes

L’une des dernières étapes de cette grande randonnée vous conduit dans le golfe du Morbihan. Sur le sentier des douaniers, retrouvez les côtes bretonnes en partant d’Auray en direction de Vannes. Près de 70 kilomètres de marche vous y attendent, répartis sur une moyenne de quatre jours. Les paysages de la Bretagne entre terres et mer rendent cette randonnée inoubliable et majestueuse.

La 14ème étape : Merquel à Guérande

marais salant guerande

Pour l’avant-dernière étape de cette grande randonnée, il vous faudra rejoindre Guérande en partant de la pointe de Merquel. Au total, un peu plus de trente kilomètres vous attendent, idéalement répartis sur deux jours de marche. Découvrez les dernières bribes de Bretagne en passant par Piriac et La Turballe, avant de parvenir jusqu’à Guérande et la dernière étape de cette magnifique randonnée.

La 15ème étape du GR34 : Guérande à Saint-Nazaire

saint nazaire santiers douaniers

C’est par le biais de cette quinzième étape reliant Guérande à Saint-Nazaire que le GR 34 s’achève. Cette dernière étape comprend un peu plus de 40 kilomètres de marche que les randonneurs bouclent en deux jours. Pour cette ultime étape, faites un détour par la campagne bretonne avant de longer une dernière fois la côte. Votre périple se termine dans les célèbres chantiers navals de Saint-Nazaire, vers le pont de l’Atlantique.

GR 34 : le sentier des douaniers
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *