Comment bien choisir son circuit de trekking ?

Faire du trekking est une activité que l’on ne peut entreprendre au hasard. En effet, en plus d'être bien équipé, il est nécessaire de choisir au mieux son circuit de trekking. Ce choix peut facilement devenir un casse-tête lorsqu'on ne sait pas quels éléments prendre en compte. Pour vous aider à y arriver le plus facilement possible, voici une liste de tous les paramètres à considérer lors du choix de votre circuit de trekking.

Les critères déterminant lors du choix de son circuit de trekking

Le trekking est une activité qui demande une certaine forme physique et beaucoup de détermination. Il est donc nécessaire de bien choisir son circuit, sinon vous risquez de vous retrouver sur des pistes qui ne sont pas adaptées à vos performances physiques. Le nombre d’heures de marche, les difficultés techniques et l’état du terrain peuvent constituer des obstacles de taille, notamment lorsque le randonneur n'est pas assez aguerri. En tenant compte de tous ces paramètres, on détermine le niveau du randonneur. C'est en fonction de ce dernier que le circuit à choisir est apprécié. Vous avez donc le choix entre 4 niveaux.

Le niveau du randonneur

Le niveau du randonneur est l’aspect le plus déterminant quand il s’agit de trekking. Il se base sur vos capacités et aussi sur votre expérience de pratique.

  • Pour un randonneur débutant (niveau très facile)

Si c’est la première fois que vous faites du trekking, vous effectuerez probablement entre 1 à 3 heures de marche. Dans ce cas, il serait préférable d’opter pour des terrains qui ne présentent pas de difficultés techniques. Il est recommandé d’emprunter les pistes forestières et des chemins en bon état. Le randonneur débutant peut faire 100 à 400 mètres sur un terrain dénivelé.

  • Un randonneur amateur (niveau facile)

Pour un randonneur amateur, 3 ou 4 heures de marche suffiraient pour parcourir entre 400 et 500 mètres de terrain dénivelé. Toutefois, même si les sentiers sont en bon état, il serait bien d’accroître un peu la difficulté en empruntant les passages comme les terrains ravinés et caillouteux.

  • Un randonneur avec un niveau moyen

Un randonneur possédant un peu d’expérience peut effectuer son trekking sur des circuits dénivelés de 600 à 800 mètres. La durée du trekking est de 5 heures environ. Pour ce niveau, les circuits ne présentent pas forcément de grandes difficultés, mais ils peuvent être dégradés par endroits ou raides sur une certaine distance. Cela rend l'exercice légèrement plus complexe. Il est donc important d’être en bonne condition physique et ne pas craindre la succession des jours de marches.

  • Un randonneur expert (niveau difficile)

Le choix du circuit de trekking pour un randonneur expérimenté peut être assez rude. Il faudra que les épreuves soient à la hauteur de l’expérience du randonneur et de sa condition physique. Ainsi, la durée moyenne est de 5 à 6 heures de marche sur un terrain de 800 à 1 000 mètres de longueur.

En ce qui concerne l’état du circuit, la difficulté exige que le terrain soit mauvais sur de grandes portions. Il peut être parsemé de roches et de nombreux ravins. Aussi, les passages techniques peuvent constituer des défis de taille pour un randonneur de ce niveau. Il peut s’agir de petits passages de chaîne, de pas d’escalade, etc.

Toutefois, pour choisir ce genre de circuit, il est important d’être bien habitué aux randonnées de plusieurs jours et aux terrains difficiles.

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire